Remax Montréal Courtier immobilier
Steve Rouleau
Courtier immobilier agréé

RE/MAX DU CARTIER INC.
7085 St-Laurent,
Montréal, Québec,
H2S 3E2

514 913.2356
English

514.913.2356

X

Inspection de maison avant l’achat : les erreurs à éviter

Publié le 03/06/2017

Acheter une maison est un investissement majeur au cours d’une vie et les répercussions d’un mauvais choix se feront sentir durant de très nombreuses années. De ce fait, négliger de prendre en considération certains aspects dans le processus d’inspection avant l’achat est plus que risqué. Voici donc une synthèse des erreurs à éviter lors de cette étape très importante.

Choisir un inspecteur de maison sans effectuer les vérifications appropriées

Même si la profession d’un inspecteur en bâtiment n’est pas directement liée à un programme de formation en particulier, il existe toutefois certains éléments à prendre en considération au moment d’arrêter son choix sur un inspecteur en particulier. Ainsi, ne négligez pas de vérifier que celui-ci :

· Est membre d’un ordre professionnel. Vous pouvez donc choisir entre un architecte, un ingénieur en bâtiment ou un technologue ;

· Est détenteur d’une assurance responsabilité valide pour les omissions et les erreurs.

Rappelez-vous qu’il est tout à fait possible de vous assurer par vous-même que l’inspecteur dont vous projetez l’embauche est réellement membre de l’ordre professionnel se rattachant à sa profession. De plus, vous pouvez effectuer pareille vérification concernant la couverture d’assurance auprès de la compagnie concernée. Ne négligez en aucun cas ces vérifications, elles vous permettront d’avoir l’esprit tranquille et d’être assuré des compétences de l’inspecteur engagé.

Ne pas demander de références

Dans ce type de situation, il vaut toujours mieux demander des références afin de vous assurer que les anciens propriétaires ayant fait appel aux services de cet inspecteur pour l’achat de leur maison ne regrettent pas leur décision. Ne soyez donc pas gêné de demander ce type de renseignement à l’inspecteur qui se présente à votre porte, car quelqu’un qui n’a rien à se reprocher n’y verra aucun inconvénient. En guise de conseil, demandez au moins trois références.

Faire l’inspection soi-même

Tel que précédemment mentionné, la profession d’inspecteur en bâtiment n’est pas à proprement parler certifiée. Toutefois, comme les inspecteurs sont généralement affiliés à un emploi pertinent pour remplir ce rôle (architecte, technologue ou ingénieur en bâtiment), ils possèdent nécessairement des connaissances qui leur permettront de mieux repérer les problèmes relatifs aux divers éléments, comme la toiture, l’isolation ou l’électricité.

Demanderez-vous à faire tester le drain français ou saurez-vous distinguer une fissure sans risque majeur pour la fondation d’une fissure indiquant le contraire? Voilà autant d’éléments qui viendront rapidement à l’esprit d’un inspecteur compétent, mais auxquelles vous ne penserez peut-être pas. Pour chaque oubli, des rénovations futures se profilent à l’horizon…

Bien que l’idée de sauver les frais relatifs à l’embauche d’un inspecteur puisse sembler être une idée alléchante, n’oubliez pas que l’achat d’une nouvelle propriété comportant des défauts importants qui auraient passé sous votre radar finiront par coûter bien plus cher que la somme allouée à l’inspection de la propriété par un professionnel qualifié, laquelle se situe entre généralement entre quatre cents et mille dollars.

Ne pas être présent lors de l’inspection de la maison

Ce n’est pas parce que vous engagez un professionnel que vous devriez vous abstenir d’être présent lors de l’inspection de votre future maison. En effet, il est plus que souhaitable d’être présent lors de cette étape importante. Certaines informations mentionnées sur le rapport d’inspection et concernant des problèmes spécifiques peuvent être difficiles à comprendre sans une constatation visuelle. De plus, le fait d’être sur place vous donne la chance de poser davantage de questions concernant les implications du rapport que suite à une simple lecture de ce dernier.

Faites affaire avec un courtier immobilier pour en savoir davantage sur l’inspection de votre future maison avant son achat et sur les mesures à prendre pour son bon déroulement. 

Suivez-nous sur Facebook