Remax Montréal Courtier immobilier
Steve Rouleau
Courtier immobilier agréé

RE/MAX DU CARTIER INC.
7085 St-Laurent,
Montréal, Québec,
H2S 3E2

514 913.2356
English

514.913.2356

X

5 choses que vous ignoriez sur le quartier Ville-Marie à Montréal

Publié le 09/10/2017

Le quartier Ville-Marie peut être considéré comme le cœur de la ville de Montréal. C'est ici qu'on ressent le plus l'identité de métropole de la ville. Ce quartier accueille une grande part des institutions culturelles, du milieu des affaires, de la vie nocturne et des grands événements ayant lieu dans la ville, tout en abritant de nombreuses rues résidentielles jolies et paisibles.

La plupart des montréalais y convergent pour travailler, étudier ou se divertir. C'est aussi un endroit agréable à vivre pour ceux qui cherchent un quartier très dynamique, situé près de tout. En constante évolution, Ville-Marie abrite plusieurs secrets par rapport à son passé et à son présent.

Voici 5 aspects inédits du quartier Ville-Marie

L'arrondissement désigné sous le nom de Ville-Marie s'étend entre le fleuve Saint-Laurent et le Mont-Royal, étant bordé à l'Est par Hochelaga-Maisonneuve et à l'Ouest par Westmount et le Sud-Ouest. On peut donc affirmer qu'il s'agit d'un quartier très diversifié, car il englobe à la fois le Centre-Ville, le Vieux-Montréal, le Quartier des Spectacles et le Quartier Latin.

Les immeubles modernes côtoient donc les bâtiments patrimoniaux, et les grandes avenues croisent des petites rues bordées d'arbres. Le quartier Ville-Marie s'est développé au fil du temps, chaque époque apportant ses transformations qui se perçoivent encore de nos jours.

1)      Les maisons luxueuses du Mille Carré Doré

Pendant plusieurs décennies au courant du 19e siècle, l'actuel Centre-Ville, alors désigné comme le "Golden Square Mile" était l'un des quartiers les plus prestigieux du pays. Les riches magnats des banques, des mines et des chemins de fer y ont élu domicile, construisant des demeures élégantes, dont plusieurs existent toujours. À notre époque, la plupart d'entre-elles ne sont plus des résidences privées, car elles ont été transformées en pavillons de l'Université McGill ou en ambassades. Il est cependant possible de les observer en parcourant la rue Sherbrooke Ouest, près du Musée des Beaux-Arts de Montréal, ainsi que le campus de l’Université McGill.

2)      L'évolution du Quartier des Spectacles

Le nombre d'activités culturelles proposées à Montréal peut être étourdissant. Voilà pourquoi, il y a quelques années, les autorités de la ville et des instances culturelles locales ont décidé de créer un Quartier des Spectacles, rassemblant plus de 30 salles de spectacle, ainsi que de nombreux musées et des galeries d'art.

Toutefois, ce n'est pas d'hier que le secteur est principalement voué à l'art et au divertissement. Son passé en tant que Red Light de la ville est encore très visible à travers des immeubles et l'art de rue qui s'y trouvent. Le boulevard Saint-Laurent et la rue Sainte-Catherine regorgeaient alors de clubs de jazz, de salles de cinéma et de cabarets de burlesque. Bien que l'activité ait évolué suite aux rafles menées par les autorités et aux lois de plus en plus strictes, le quartier n'a jamais perdu sa vocation. La Place des Arts est apparue, d'abord en tant qu'université populaire fréquentée par des artistes, puis ensuite en tant que complexe culturel. C'est en 2009 que le Quartier des Spectacles a été inauguré et celui-ci continue d'évoluer à vue d'œil depuis ce temps.

3)      Les nombreux restaurants de Ville-Marie

Montréal est une des villes en Amérique du Nord qui compte le plus de restaurants par habitant. Nombre d'entre eux sont d'ailleurs situés dans Ville-Marie, au grand plaisir des gastronomes, des étudiants et des travailleurs qui aiment découvrir de nouvelles tables ou revenir à leurs valeurs sûres. Le quartier a toujours été un des endroits les mieux pourvus en restaurants, de sorte que quelques bonnes adresses établies depuis plusieurs décennies opèrent toujours. Par exemple, Chez la Mère Michel, le Montreal Pool Room, Reubens, Gibby's et le Stash Café sont toutes des adresses qui cumulent les décennies sans perdre leur réputation d'incontournables.


4)      Les traces du passé dans le Vieux-Montréal et ailleurs

Chaque secteur du quartier a eu différentes identités à travers les époques. L'Est était ouvrier, alors que l'Ouest était plutôt bourgeois. Le Vieux-Montréal abrite quant à lui l'origine de Montréal et de Ville-Marie, nom d'origine de la ville. D'ailleurs, peu de gens savent que Montréal a été une ville fortifiée à l'époque du Régime Français.

Ces fortifications ont été érigées entre 1717 et 1744 et abattues à partir de 1804, entre-autres pour permettre l'expansion de la ville. Longtemps laissés à l'abandon, les restes des fortifications ont été en quelque sorte redécouverts, puis mis en valeur, à partir de la fin du XXe siècle.

Les fortifications sont loin d'être les seuls éléments à retrouver de la valeur dans notre regard contemporain. Aujourd'hui, plusieurs projets artistiques et fouilles archéologiques ont lieu pour faire de nouvelles découvertes et redécouvrir les traces d'histoire toujours présentes dans ce quartier très diversifié. Notons entre-autres le projet Cité-Mémoire, qui prend la forme de projections sur les murs du Vieux-Montréal, mettant en scène des événements importants et des lieux du passé.


5) Le rapport avec le Fleuve Saint-Laurent

Dans Ville-Marie, on ne se trouve jamais très loin de l'eau. Même entourés de gratte-ciels et de voitures, il suffit de jeter un regard vers l'horizon pour voir s'écouler les flots du grand fleuve au milieu duquel l'île de Montréal est située. Toute l'histoire de Montréal et incidemment, du secteur de Ville-Marie, prend source dans ce fleuve majestueux. Pendant longtemps, l'économie et le développement de la ville étaient dépendants du port. Encore aujourd'hui, le port de Montréal est l'un des plus importants en Amérique du Nord.

On entend souvent dire que Montréal ne profite pas assez de sa situation près de l'eau. En effet, hormis la Plage Doré sur l'île Sainte-Hélène, il y a peu de plages qui permettent aux gens de jouir de cette proximité à un grand cours d'eau. Ça n'a pas toujours été le cas. Par le passé, l'île de Montréal comptait plus de 50 plages publiques, la plupart ayant fermé à cause de problèmes de qualité de l'eau. Pourtant, les montréalais démontrent un intérêt croissant envers le contact avec le fleuve et les élus ont entendu le message. De nouveaux plans pour des plages ont été présentés et devraient être réalisés dans les années à venir.

En attendant, les habitants et les visiteurs du quartier de Ville-Marie profitent du fleuve en effectuant des promenades sur le bord de l'eau, en surfant la vague derrière Habitat 67, en se posant pendant quelques heures à la Plage du Quai de l'Horloge ou en faisant une sortie en bateau.

Habiter dans Ville-Marie

Vous l'aurez compris, les quartiers faisant partie de Ville-Marie sont riches et diversifiés, ce qui en fait un milieu de vie très intéressant. Si vous souhaitez acheter une maison ou acheter un condo dans ce secteur très prisé de Montréal, n'hésitez pas à en faire part à votre courtier immobilier Remax qui pourra vous guider dans vos recherches.

Suivez-nous sur Facebook